Sommeil

En ce moment je n’arrive pas à dormir.
Alors que meurent les rayons solaires
Et naissent les lumières stellaires
Mes yeux restent grands ouverts.
Les mots dans mon esprit ne font que courir.

S’y balade l’angoisse suivit du rêve
Et les heures passent sans aucune trêve,
Tic tac des aiguilles toujours plus insipide
Tachant de faire le vide…

Je me trouve emplie de milles idées.
Des grandes, des petites, des toutes éparpillées.
Quand j’implore le silence
Encore une fois je pense.

Quand je crois que c’est fini
Je ne suis pas encore endormie
Et tu es toujours là, mon amie,
Insomnie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s